Association Alsacienne d'Airsoft

Forum dédié à l'Airsoft en Alsace.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

ça chauffe!!!! lettre au sujet de la fft

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 ça chauffe!!!! lettre au sujet de la fft le Mer 23 Déc 2009 - 20:53

Référence : 09/356
Destinataire : MINISTERE DE L'INTERIEUR
Monsieur Christophe SALIN
Directeur du bureau des libertés Publiques
Place Beauveau
75008 PARIS
La Fédération Française des Jeux de Rôles Grandeur Nature vient de découvrir avec
étonnement les discussions tenues entre la Fédération Française de Tir et vos services
le Premier octobre dernier. Ces discussions ont abouti à un courrier de la FFTir qui
vous a été envoyé le 14 octobre 2009.
Nous ne nous prononcerons pas sur les informations et discussions liées au
fonctionnement interne de la FFTir. Par contre, nous ne pouvons qu'être surpris que
cette fédération aborde le sujet du tir à bille en considérant que cette activité s'appelle
par ailleurs l'Airsoft.
L'Airsoft est une activité de simulation ludique qui a connu un fort développement
depuis les années 1990. Si elle comprend du tir, la stratégie, les costumes, le jeu de
groupe et les scénarios en sont des composantes essentielles.
On dénombre à ce jour plus de 800 associations, plusieurs dizaine de milliers de
participants et des centaines de revendeurs. Le Leader Mondial de l'Airsoft est
d'ailleurs une société Française, Cybergun SA.
A noter que la FFT n'a eu aucune incidence sur ce développement. Les airsofters ne
sont pas des tireurs, mais des amateurs d'un jeu de simulation.
Il est ainsi surprenant que cette fédération qui ne compte pas ou peu d'airsofters dans
ses rangs puisse avoir la volonté de faire modifier la législation concernant les
répliques d'Airsoft.
Elle n'est pas plus légitime en ce domaine que dans celui de la chasse par exemple.
Cette prise de position est d'autant plus étonnante que la FFTir a lancé un appel d'offre
permettant de développer un produit selon un cahier des charges bien défini, produits
qui devraient répondre aux attentes de cette structure.
Ainsi, si la FédéGN ne se prétend pas encore représentative du milieu, le nombre des
associations faisant usage de répliques d'Airsoft comptant parmi nos membres est de
plus en plus important et atteint 25% cette année.

Il ne semble pas que les volontés de la FFTir prennent en compte les légitimes
aspirations de ces dizaines milliers de personnes et centaines de salariés.
Par ailleurs, il paraît étonnant qu'une fédération qui a toujours refusé de s'occuper du
Paintball s'intéresse soudainement à l'Airsoft, alors que ces activités sont, dans l'esprit,
relativement proches. (Seuls les équipements divergent) Le fait est que le marché de
l'Airsoft semble plus intéressant.
Ainsi, L'Airsoft n'est pas et ne doit pas être considéré comme une activité purement
sportive mais comme une activité ludique, un jeu, ou l'esprit de compétition laisse le
pas au fairplay et à une bonne ambiance affirmée et revendiquée par les participants.
Les airsofters ne pratiquent absolument pas dans des stands comme les autres tireurs.
Et aucun tireur à part eux et les amateurs de Paintball ne tirent sur les autres
participants. Ces différences sont fondamentales.
D'autre part, l'Airsoft est actuellement réglementé à ce jour par deux décrets :
- Le décret 95-589 du 6 mai 1995 fixant le régime des matériels de guerre, armes et
munitions qui stipule que les répliques d'armes utilisées par les airsofters ne sont pas
des armes au sens de la loi française si l’énergie développée a la sortie du canon est
inferieure a deux joules.
- Le décret 99-240 du 24 mars 1999 réglementant la commercialisation des jouets
ayant l'apparence d'une arme de guerre, en interdisant notamment aux commerçants
la vente et la mise a disposition a titre gratuit ou onéreux de ces objets aux mineurs
lorsque l’énergie développée est supérieure ou égale a 0.08 joule.
Cette restriction qui parait tout à fait saine et mériterait d'être affichée de façon plus
explicite par l'état. En effet, si de nombreuses associations considèrent que le décret
sur la commercialisation s'applique à toutes les mises à disposition, même dans une
sphère privée, d'autres, moins nombreuses doutent et pensent que ce texte ne
s'applique qu'aux relations commerciales et permet donc une mise à disposition de
répliques d'une puissance de 0,08 à 2 joules à des mineurs. Un éclaircissement de vos
services sur ce sujet serait d'ailleurs le bienvenu.
La plupart des répliques d'Airsoft distribuées en France font entre 0,5 et 2 joules. Une
classification comme arme des répliques de plus de 0,5 joules amènerait des facto les
dizaines de milliers de pratiquants dans une catégorie qui ne correspond ni à l'esprit de
leur activité, ni à leur souhait. Le tout proposé par une fédération qui n'a aucun
airsofter dans ses rangs...
Les éléments apparaissant dans les documents de la FFTir sont erronés concernant
les puissances des répliques de poing à gaz et à CO2. De nombreuses répliques de
poing font moins de deux joules, qu'elles fonctionnent au gaz ou au CO2. Si la FFTir
veut utiliser des répliques de plus de 2 joules, il suffit qu'elle importe des produits
adaptés et crée une activité spécifique. L'Airsoft est et doit rester une activité ludique
concernant des répliques de moins de 2 joules de puissance.
Il est compréhensible que la FFTir cherche à rajeunir son public et à recruter les tireurs
sportifs de demain. Mais l'Airsoft est un loisir ou la cohésion, le fun, le fairplay et
l'absence d'esprit de compétition sont le ciment de l'activité. L'esprit de compétition
pratiqué par la FFTir est bien loin du rôle de cohésion sociale prôné, ou tout du moins
tel que les airsofters l'imaginent. Et les jeux de rôles n'ont rien à voir avec la pratique
sportive, contrairement à ce qu'avance la FFTir dans sa dernière campagne
publicitaire...
Il ne faut également pas nier le poids économique de l'Airsoft. Les revendeurs sont
plusieurs centaines en France et bien peu sont armuriers puisqu'à ce jour ils ne
vendent pas des armes. Bien des revendeurs (et leurs salariés) ne pourraient résister,
à la fois aux démarches administratives que cela imposerait, mais aussi à la baisse
d'activité qui résulterait d'une classification rendant l'accès aux répliques plus difficile, à
la grande satisfaction des armuriers proches de la FFTir, balayant ainsi
automatiquement tout un réseau de distribution et les milliers d'emplois qu'il génère.
Nous vous proposons donc de nous recevoir pour en parler, ou de fixer ensemble un
rendez vous téléphonique.
Le président de la FédéGN
Baptiste CAZES
Fédération Française des Jeux de Rôles Grandeur nature (FédéGN)
2 ter bd Perruque - 34000 Montpellier
www.fedegn.org - secretariat@fedegn.org
Tél: 01 30 75 01 64 – 06 09 65 40 45
Association agréé


_________________
et la marmotte met les billes dans le chargeur


alors cours!!!!!!!!!
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: ça chauffe!!!! lettre au sujet de la fft le Jeu 24 Déc 2009 - 16:01

Invité


Invité
y a t'il un moyen déjà mit en place pour soutenir l'airsoft contre cette fftir?
(pétition etc...)

3 Re: ça chauffe!!!! lettre au sujet de la fft le Jeu 24 Déc 2009 - 18:39

oui comme tu a lu dans cette lettre la fedegn nous soutien ainsi que recement créer la FFA

donc maintenant c'est a nous de faire en sorte de démontrer que notre discipline soit bien vue

mais bon vue le nombre de CON qui se prennent pour des "warriors" en ce promenant sur des lieux publiques répliques à la main je pense qu'il vaudrait mieux mettre une licence en place pour l'achat des répliques (ce n'est que mon avis perso mais malheureusement je crois que l'on va y venir)

comme le témoigne ceux nouvel incident qui à mon sens est quand même très grave
http://www.lepost.fr/article/2009/12/23/1855630_affaire-tomer-sisley-la-version-policiere-des-faits-contestee.html


_________________
et la marmotte met les billes dans le chargeur


alors cours!!!!!!!!!
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum